Quel avenir pour le sport motorisé ?

A quel niveau se trouvera le sport motorisé d’ici 15 ou 20 ans ? Le niveau, nous ne le savons pas mais nous savons que la situation ne sera surement pas la même en Europe et en Amérique.

Allons mener notre petite enquête.

Une assistance complètement différente

Chez les américains, le sport motorisé connaît une importante baisse d’audition à cause de l’apparition de plusieurs séries accessibles aux amateurs. L’éco-anxiété ou l’angoisse climatique a aussi sa place dans cet état de fait. En Europe, la situation est plutôt la contraire.

Le sport motorisé est encore très apprécié sur ce continent (pris globalement), malgré l’ouverture des séries pour les amateurs. Effectivement, la Formule 1 et le rallye-cross ont encore une place importante dans le cœur des amoureux de sport motorisé. Cet engouement est le même pour la série Nascar-Whelen ainsi que pour les séries de voitures GT.

Une lueur d’espoir pour les courses automobiles ?

Les amateurs des courses automobiles se sont rués ces derniers temps, vers les courses de petite envergure qui se font sur les petites pistes. Sur cette nouvelle catégorie, les circuits de Vallée-Jonction et Montmagny sont les plus connus par les amoureux de sport motorisé.

Chez les américains, les courses d’accélération se font désormais avec les 4 lignes de courses. Il faut admettre que les amateurs de courses sont plus intéressés par cette nouvelle pratique même si elle vient d’arriver sur le plan professionnel.

Le sport motorisé peut encore survivre malgré les changements qui se succèdent. Toutefois, tout dépendra de l’envie et de la détermination des acteurs du secteur.

Notons que les responsables étatiques font déjà le nécessaire pour remettre de l’ordre dans le bazar américain. Nous espérons tous un dénouement positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *